Le pôle d’ingénierie d’IJCLab est un des piliers essentiels de ce laboratoire qui est un laboratoire  constructeur des grands détecteurs complexes de nos disciplines. Il est à même de concevoir et de construire les instruments du futur des thématiques d’IJCLab. C’est un pôle de compétences techniques et d’expertises remarquables en électronique, informatique, instrumentation et mécanique.

Il est organisé en quatre départements selon ces quatre métiers. Chacun de ces départements est lui-même subdivisé en services d’expertise dans une structure adaptée à la taille du pôle qui comprend 175 personnes environ. La gestion du pôle est assurée par un comité de pilotage qui comprend la directrice du pôle et les quatre responsables de département. Le pôle peut aussi compter sur l’appui de deux chargés de mission, le premier auprès de la cellule de management de projets du laboratoire pour le suivi des projets et la coordination avec ce service ; le second avec des missions d’expertise métiers, de relation avec l’Université Paris-Saclay et de prospectives technologiques.

Tout en assurant la continuité des projets, le pôle est sans cesse alimenté par les nouveaux défis de la recherche fondamentale. C’est une condition nécessaire pour maintenir la créativité et la technicité de ses personnels. Le laboratoire fonctionne dans une structure matricielle avec une proximité forte entre les équipes techniques et les groupes de recherche. Il regroupe des profils de métiers très variés et a la capacité de combiner et de faire coexister la polyvalence et la spécialisation. Dans les grands projets en cours de développement on peut citer des contributions majeures dans les upgrades LHC pour le CERN à Genève (ATLAS ITK, Alice Dimuon, LHCb…). Le pôle avec le laboratoire est aussi engagé dans la grande majorité des projets de physique nucléaire du moment (GRIT, AGATA…). De nombreux projets sont en phase de maturation ou de définition tels le satellite Litebird avec le CNES, le projet Neutrino CUPID au Gran Sasso, ou la campagne NuBall2 auprès de l’accélérateur Transnational Access ALTO d’Orsay. Le pôle gère plusieurs plateformes techniques dont le data center Virtual Data et la plateforme Captinnov.

Le pôle ingénierie a une forte interaction avec les autres laboratoires IN2P3 à travers les réseaux métiers: Mécaniciens, Electronique, Photodétecteurs, Détecteurs à semi-conducteurs, Réseau des Informaticiens de l’IN2P3 et de l’IRFU…

Enfin le pôle a une mission et une activité fortes en matière de transmission des savoirs à travers de nombreux cours et l’accueil de stagiaires de tous niveaux.