Andromède est une plateforme de recherche et de formation multidisciplinaire, unique par la gamme des faisceaux de plusieurs MeV délivrés : protons, ions atomiques multichargés, molécules et nanoparticules d’or. Une activité de R&D « sources d’ions » est conduite pour étendre cette spécificité. Elle est équipée de deux lignes de faisceaux :

  • une ligne à 90°, utilisée avec les faisceaux délivrés par la source ECR et qui permet l’intégration de différents dispositifs expérimentaux dédiés : aux mesures de perte d’énergie ayant trait aux interactions ions/agrégats-matière ; aux mesures de réactions nucléaires de fusion sous-coulombienne d’intérêt astrophysique ; aux analyses de la fragmentation moléculaire dans le milieu interstellaire. Elle permet aussi de répondre aux besoins d’applications académiques et industrielles via l’irradiation de matériaux pour leur caractérisation.
  • une ligne à 1°29, utilisant les faisceaux d’Aunq+ fournis par une source LMIS pour l’analyse par spectrométrie de masse et l’imagerie ionique. La configuration d’analyse de surface d’Andromède impact par impact permet d’effectuer une analyse moléculaire à l’échelle nanométrique avec des limites de détection de quelques molécules de masse inférieure à 1 500 Da. L’équipe NIM du pôle de Physique Nucléaire étudie auprès d’Andromède les processus d’émissions secondaires induits par l’impact de nanoparticules énergétiques. Elle accueille des expériences, certaines menées en collaboration, d’analyse de surface (composition et corrélation spatiale) d’échantillons indispensables à la recherche en astrochimie, biologie, sciences des accélérateurs et nanotechnologies.