Après les travaux, les expériences reprennent sur la plateforme JANNuS-SCALP !

Les travaux d’extension du hall expérimental JANNuS-Orsay viennent de s’achever au bâtiment 108. La plateforme JANNuS-SCALP est une plateforme de recherche interdisciplinaire qui contribue à de nombreux champs scientifiques, allant des sciences des matériaux à l’astrophysique, en passant par la géologie et la physique nucléaire. Les domaines d’application sont variés : les énergies nucléaire (fusion/fission) et solaire, la microélectronique, et la production d’isotopes pour le médical.

La plateforme se compose de différents équipements d’irradiation/implantation/dépôt ionique (ARAMIS, IRMA et SIDONIE) et d'analyse. Le hall expérimental au bâtiment 108 rassemble en particulier l’accélérateur d’ions ARAMIS, l’implanteur d’ions IRMA, et les lignes de faisceaux associées, dont deux d’entre elles sont reliées à un Microscope Électronique en Transmission (MET). Ce couplage du MET avec ARAMIS et IRMA est unique au monde de par la diversité des éléments et énergies accessibles in situ dans le microscope, et permet de caractériser in situ, à l’échelle nanométrique, l’évolution des modifications structurales et chimiques des matériaux soumis à un ou deux faisceaux d’ions.

De nouvelles lignes de faisceau délivré par ARAMIS seront construites dans le hall étendu, avec en particulier le projet SIXPAC (Set-up for In situ X-ray diffraction couPled to an ion Accelerator, dispositif de diffraction des rayons X in situ couplé à un accélérateur d’ions). Ces divers équipements permettent l’implantation et l’irradiation ioniques de matériaux, mais également la caractérisation de la microstructure de matériaux, ex situ ou in situ, par des techniques complémentaires (analyse par faisceaux d’ions, microscopie électronique en transmission, et prochainement diffraction de rayons X).

Les expériences reprennent sur les différentes machines, au fil de l’eau pour les prochaines semaines de redémarrage (pour toute demande/question : jannus-scalp@ijclab.in2p3.fr). Un appel à demande d’expérience sera de nouveau programmé trimestriellement à partir du mois de juin. L’accès aux expériences de MET in situ avec un ou deux faisceaux d’ions se fait via EMIR&A, fédération d’accélérateurs dédiés à l’irradiation de molécules et matériaux et aux analyses par faisceaux d’ions, et Infrastructure de Recherche sur la feuille de route 2021-2025 du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

06/04/2022 11:25